Trudeau a raison

- 6 décembre 2012

La déclaration de Justin Trudeau dans le dossier des armes à feu a choqué certaines personnes qui militent contre les armes à feu sauf qu’il avait raison de la faire. Jamais au grand jamais un registre ,ni toute autre contrôle du genre, ne pourra empêcher des personnes au cerveau dérangé de commettre des gestes irréparables. Il faut se souvenir que dans le cas de Dawson, le tireur avait des armes enregistrées et qu’il possédait toutes les autorisations en règle. Le fait de vouloir exercer un contrôle sur la circulation des armes à feu dans une société, est un défi de taille qui peut devenir impossible en raison de tout le marché noir qui existe, sans compter les gens qui ne se conformeront jamais aux règles. Le faux sentiment de sécurité derrière le fameux registre, c’est ce qui est le plus insultant. Le cerveau humain est rempli de mystères . Jamais personne ne pourra expliquer vraiment ce qui se passe lorsqu’il se dérègle amenant certaines personnes à commettre des gestes affreux et pas seulement avec des armes à feu.

Abonnez-vous à cet article

21 commentaires

  1. Nelson dit :

     » Le cerveau humain est rempli de mystères . Jamais personne ne pourra expliquer vraiment ce qui se passe lorsqu’il se dérègle amenant certaines personnes à commettre des gestes affreux  »

    JUSTEMENT, M. CABANA

    Sans armes à feu à la main, les impactes de ces passages à l’acte psychotiques SONT MOINS POLYTECNIQUES, LORTIE, DAWSON, ATTENTAT À PAULINE, MASSACRES DANS LES ÉCOLES.

    Évidement il faut resserrer les critères pour donner des permis d’armes à feu aux gens, mieux vérifier leurs dossier médicaux et psychiatriques, et augmenter de beaucoup les peines d’avoir des armes à feu sans permission.

  2. D.Laprade dit :

    @Nelson 17 07,
    POLYTHECNIQUES, lORTIE, DAWSON,ATTENTAT À PAULINE, MASSACRES DANS LES ÉCOLES n’étaient pas à ce que je sache causé par des armes d’épaule c’est à dire des armes pour chasseurs.De plus, personne n’est en mesure d’identifier un crime qui a pu être évité grâce au registre.Le chasseur perçu comme un criminel en puissance,doit, pour posséder et utiliser des armes d’épaule ( carabine, fusil) , détenir deux permis. Un, accordé par l’état québécois, attestant que son détenteur connait bien le maniement sécuritaire des armes à feu et deux, octroyé par le Fédéral, appelé »Permis de possession et d’Acquisition », est indispensable pour posséder et acheter une arme d’épaule et pour se procurer des munitions.Pour obtenir le dernier, il faut fournir plein de renseignements personnels qui sont vérifiées afin de s’assurer qu’il n’y a pas de menace pour la société.
    Donc, déjà deux registres pour nos policiers, un troisième est inutile( pour les armes d’épaule évidemment).

  3. Denis Cliche dit :

    Je n’aime pas Justin Trudeau, mais effectivement sur ce sujet il a raison. S’imaginer que l’enregistrement des armes de chasse peut faire diminuer la criminalité est aussi stupide que de croire que l’enregistrement des briquets et des allumettes pourrait diminuer les incendies.

    Ce qui est troublant, c’est de constater l’ignorance des gens, des médias, sur ce sujet. On ne mentionne que rarement le fait, que dans la loi adopté par les Libéraux et appuyés par le Bloc, les chasseurs qui omettaient d’envoyer le formulaire d’enregistrement de leur fusil de chasse étaient passible d’une peine de dix(10) ans de pénitencier ! On ne mentionne jamais aussi, que les 500 000 chasseurs du Québec, la Fédération Québécoise de la Faune, l’association des pilotes de brousses, la Fédération des pourvoyeurs étaient unanimement contre ce registre. Alors quand des politiciens nous disent qu’enregistrer une arme a feu c’est comme enregistrer une auto, ils se trompent totalement !

    Quand on omet d’enregistrer une auto, il n’y a pas de peines de prisons.
    Quand on enregistre une auto, les revenus sont théoriquement réinvestis dans l’infrastructure routière au bénéfice des automobilistes, alors que lorsque l’on dépense près de deux(2) milliards ce n’est que pour la bureaucratie sans valeur ajoutée pour les principaux intéressés.
    Aussi, il y a unanimité en ce qui concerne l’enregistrement des automobiles par les propriétaires d’autos; ce qui n’est absolument pas le cas en ce qui concerne les armes de chasse: Ceux qui subissent la loi.

    Enfin, ce qui est pathétique c’est de constater que le gouvernement actuel a l’intention de reprendre a ses frais, l’enregistrement obligatoire et le maintient d’un registre des armes d’épaules…. Au Québec, on devrait se donner les ambitions qui correspondent à nos moyens… sinon devenons la risée du monde entier.. ça ne sera pas la première fois.

  4. GenerationY dit :

    @ Denis Cliche: Citation:  »Ce qui est troublant, c’est de constater l’ignorance des gens, des médias, sur ce sujet. »

    Les gens ne sont pas ignorant à ce sujet, ils ont tout simplement un agenda pour limiter le plus possible l’accès aux armes à feu. C’est une haine viscérale qui empêche de voir les choses objectivement, un filtre. Plus il y a de personnes honnêtes armées, moins il y a de risques de voir des tueries comme rapportées par les médias et qui servent de levier pour appliquer un agenda anti-armes. Un crime qui risque de se retourner contre son auteur est possiblement un crime évité.

    Ce que les détracteurs des armes à feu ne veulent pas voir, ces que dans un État qui restreint agressivement le droit de posséder une arme à feu, les criminels restent armés jusqu’au dents. Avec aucune opposition, ces derniers ont plus qu’assez de puissance de feu pour faire ce qu’ils veulent.

    À lire: More Guns, Less Crime: Understanding Crime and Gun Control Laws

  5. danny mansour dit :

    @ Génération y, je ne comprends pas votre point de vue, je suis un chasseur, j’ai des armes, mais ils sont enfermé à clef et les munitions sont ailleurs, si un criminel décide de me braquer chez moi, je n’aurais jamais le temps de me servir de mes armes.

    Et une tuerie dans un lieu publique ne saurait être arrêtée par un honnête citoyen qui lui ne porte pas ses armes à la ceinture.

    @ Nelson

    Les règles sont fait pour les personnes honnêtes, les bandits eux, ils s’en foutent.
    Et les puristes d’un monde « idéal » ont réussi à instaurer la prohibition au USA dans les années trente, est-ce que l’alcool à cessé de circuler? Non, une loi trop restrictive ne sert qu’à criminaliser les honnêtes citoyens.

    Vous tomber dans le piège tendu par les féministes castratrices, celle qui a détourné la polytechnique afin de criminaliser les hommes, tous les hommes au lieu de chercher à mieux comprendre et soigner la cause réelle.

  6. GenerationY dit :

    @ danny mansour: Vrai avec la législation actuelle. Pas dans les endroits ou la  »Castle doctrine » est en vigueur.

    Rendre les armes hors-la-loi, fait en sorte que seulement les hors-la-loi sont armés.

  7. GenerationY dit :

    @ danny mansour: Vrai avec la législation actuelle, qui est la conséquences des décisions politiques antérieures motivées par un agenda anti-armes en utilisant des tragédies pour obtenir l’appui de la population et faire passer des lois prohibitives. Les gens acceptent alors de troquer des libertés en échange d’un sentiment de  »sécurité ». La façon de faire d’ici n’est évidemment pas la seule, c’est différent dans les endroits ou la  »Castle doctrine » est en vigueur.

    Rendre les armes hors-la-loi, fait en sorte que seulement les hors-la-loi sont armés.

  8. Charest, Jean dit :

    Imaginez combien Quebec va engoufrer dans un registre inutile.les ti zamis informaticiens vont faire la passe…

  9. Nelson dit :

    danny mansour dit :
     » le piège tendu par les féministes castratrices, celle qui a détourné la polytechnique afin de criminaliser les hommes, tous les hommes  »

    Parlez à quelqu’un compétent sur ça.

  10. Nelson dit :

    GenerationY dit :
     » Plus il y a de personnes honnêtes armées, moins il y a de risques de voir des tueries comme rapportées par les médias  »

    Bain, Lepine, Lortie, Gimver Gill, ÉTAIENT TOUS DES PERSONNES HONNÊTES AVANT commettre ces massacres.

    Et les très nombreux femicides partout dans le monde aussi.

    Sans armes à feu à la main pour les hommes, beaucoup des femmes ne seraient pas mortes assassinés.

  11. GenerationY dit :

    @ Nelson:  »Sans armes à feu à la main pour les hommes, beaucoup des femmes ne seraient pas mortes assassinés. »

    Homme ou femme n’a rien à voir, si une femme est armée, elle est autant capable d’appuyer sur la gâchette qu’un homme de 250lbs. Tu as déjà entendu:  »God created all men, but Sam Colt made them equal. »? Dans une tragédie comme celles auxquelles tu fais allusion, le criminel aurait été stoppé rapidement si des gens de la foule, y compris des femmes, avaient été armés. Autrement, le criminel à le temps de faire beaucoup de dommages sans aucune opposition en attendant l’arrivée les forces de l’ordre. Il a été prouvé que le  »concealed carry » aux États-Unis a un effet dissuasif sur le crime. Le voyou qui veut commettre un crime risque fort d’abandonner ses plans si cela risque de lui coûter la vie.

    Les lobbys pro-armes utilisent des données basées sur des études faites selon une méthode scientifique alors que les lobbys anti-armes jouent sur l’aspect émotif pour faire avancer leur cause.

  12. danny mansour dit :

    @ nelson, désolé. je ne comprens pas le sens de votre intervention.du 12 dec 13h58

  13. martin dit :

    Je ne compredns pas cet entêtement a refuser systématiquement l’enregistrement des armes a feu,personne ne prone leur interdiction,juste un enregistrement qui fait que les autorités puissent svoir ou et entre quelles mains elles se retrouvent,mais c’est sur que d’essayer de faire comprendre ça a quelqu’un qui a une érection en pensant a son gun releve probablement de l’utopie…

  14. danny mansour dit :

    @ Martin,

    Une intolérance troublante ressort dans votre texte. Vous semblez viscéralement incapable d’admettre que des gens sensés puissent avoir là-dessus une vision différente de la vôtre, si ce n’est par bêtise ou intérêt.

    Une division idéologique s’est faite au Québec depuis la polytechnique entre les supporteurs du registre et les possesseurs d’arme. Une certaine élite castratrice s’est tellement habituée à occuper tout le territoire intellectuel, qu’elle se sent agressée du seul fait de l’existence de points de vue différents.

    De plus Martin, vous ignorez totalement les lois existantes, vous n’avez comme seul argument que l’insulte et la haine.

    Je pourrais vous dires que nous sommes des centaines de milliers de vos concitoyens honnêtes et bon pères de famille à habiter en dehors du plateau mont-royal, a pratiquer le golf l’été, la chasse l’automne et le ski l’hiver, mais, votre bût comme plusieurs adepte de l’intolérance n’est pas de comprendre, mais plutôt, d’imposer un précepte, le vôtre, et d’insulter.

    J’espère que ce petit défoulement mesquin et juvénile vous aura fait du bien.

    Ha oui Martin, après la poly, et deux milliards engloutis inutilement dans un registre bidon, dite moi donc ce qui à vraiment changé? Car voyez vous, aujourd’hui, il est toujours permis d’acheter légalement un mini ruger 14 comme celui de marc Lépine ou un révolver comme Valéry fabricant.

    Alors, dite moi donc intelligemment, en quoi un registre sauverait des vies?

    Voyez vous Martin, j’aimerais mieux que le petit milliard de dollars que madame Marois s’apprête à donner comme bonbon aux féministes/castratrices, soit dépensé à l’heure ou il y a 35,000 sans abris à Montréal et/ou des enfants crèvent de faim tous les jours, non pas dans un registre inutile, mais dans l’éducation et la lutte à la pauvreté.

  15. Steve Harvey-Fortin dit :

    Le registre ne contrôle pas les armes qui circule mais est un outils de plus pour les policiers pour les armes qui sont enregistrées légalement. Celles qui ne sont pas enregsitrées légalement sont déclarées hors la loi et se sont les policiers qui s’en occuperont. À partir du moment qu’une arme est illégale parce qu’ele n’est pas enregistrée dans le registre des armes à feu, le propriétaire d’une telle arme s’expose à des accusations au criminel pour posséssion d’arme et port d’arme illégal dans un but dangereux. M. Justin Trudeau ne viendra pas nous dire ce qu’on doit faire au Québec concernant la tenue d’un registre des armes à feu acquises légalement. Si une arme n’est pas enregistrée légalement elle est illégale et doit être remise aux autorités concernées. Ceux et celles qui tueront avec des armes illégales se retrouveront accusés au criminel de chefs d’accusation supplémentaire qui pèserons contre eux. Toute qui doute ou est en possession d’informations concernant une ou des armes qui sont en circulation illégalement a le devoir de communiquer ces informations aux policiers afin que ceux-cis puisse les saisir et porter des accusations contre les détenteurs de telles armes illégales. Sont autorisé à posséder des armes les forces militaire, les autorités gouvernementale dont le mandat est de faire respecter l’ordre et la paix ainsi que les services de sécurité reconnus dont l’usage est nécessaire dans leur fonction.

    Toute personne détenant une arme non enregistrée commet un délit criminel passible de la prison si reconnu coupable. Toute personne qui ne communique pas sciemment des informations relative à la possession d’une ou de plusieurs armes est considéré coupable d’entrave à la justice et au travail des policiers et peut être accusé au criminel et reconnu coupable.

  16. Andre dit :

    MR Justin Trudeau as raison en ce qui concerne les armes a feu. moi je suis un ancien chasseur et j,ai toujours été contre l,enrigistrement des armes d,epaules, mais je suis pour celui des revolver armes de poings,

  17. Bozo le clown dit :

    Ce n’est pas l’arme à feu qui est dangereuse, c’est la personne qui manipule l’arme à feu. Aucune arme à feu ne peut se charger de sa propre volonté, donc sans aucune intervention humaine, et tirer sur tout ce qui bouge.

    Les tueurs en série ne se servent pas nécessairement d’armes à feu. Pensez aux couteaux et aux haches, des armes « blanches »…

  18. jacque dit :

    Rien ne pourra jamais mettre fin aux tueries. Ça prendrais un régistre de tous les types de malades mentaux et
    encore là ils pourraient obtenir des armes dangereuses pour accomplir leurs folies meurtrières.
    Les discutions sur le sujet sont aussi inutiles que le régistre des armes à feux
    On ne va pas changer l’être humain.

  19. Jaqueline dit :

    Je suis d’accord avec M. Cabana qu’il est très difficile d’avoir un réel contrôle sur la circulation des armes à feu et que malgré l’enregistrement de ceux-ci on ne pourra jamais empêcher des personnes au cerveau dérangé de commettre des gestes irréparables.

  20. Rawan dit :

    Selon moi, légaliser le fait d’avoir en sa possession une arme a feu ne peut qu’aggraver et empirer le taux de criminalité. Les personnes se sentiront plus en danger en sachant que son agresseur a autant de chance que lui-même d’avoir une arme en sa possession. Je ne pense pas que M. Trudeau ait raison cette fois-ci.

  21. Sweetypie dit :

    Je désapprouve la décision de monsieur Justin Trudeau , car cela peut être plus facile pour que n’importe qui aient une arme chez lui. Ce qui pourrait donner plus d’accidents ou de meurtres.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles