Armes à feu, il ne faut pas paniquer

- 25 juillet 2012

L’incident qui s’est produit au Colarodo a remis au premier plan le dossier des armes à feu avec le registre canadien qui est au centre d’un conflit entre Ottawa et Québec. Il ne faut pas prendre panique avec ce genre de chose qui, registre ou pas, malheureusement, peut survenir n’importe où, n’importe quand. Un autre point important, c’est qu’il faut faire la différence entre le système américain et celui en vigueur chez nous en ce qui a trait aux armes à feu. Ici, pour avoir le droit de posséder une arme, il faut une enquête auprès de votre famille, de la police et même auprès de vos voisins et de vos collègues de travail , avant que l’on vous émette un certificat de possession et acquisition. C’est avec ce permis que vous pourrez vous acheter une ou des armes. La police sait qui possède ce genre de permis partout au Québec. C’est l’outil numéro un et il sera toujours en vigueur même si l’enregistrement des armes de chasse est officiellement abandonné au Québec. Du côté américain, pour vous procurer une arme à feu, il ne faut qu’une simple vérification si vous savoir si vous possédez un dossier criminel. Ici, si la conjointe ou le conjoint d’une personne qui veut se procurer un permis, refuse de signer durant l’enquête, il n’y aura pas d’émission de permis. De toute façon, jamais un registre ou toutes autres formes de contrôle n’empêcheront une personne déséquilibrée qui veut poser un geste aussi cruel que celui d’Aurora, de le faire. Malheureusement, tout se passe dans le cerveau de ces personnes et comme il n’y a pas moyen de décoder le tout à l’avance, on ne peut rien prévoir. Il y aura toujours ce genre de véritable malade mental pour commettre l’irréparable. A la suite de ce type d’évènement, il ne faudrait surtout pas poser des gestes qui pénaliseraient des citoyens honnêtes et responsables . Ces derniers utilisent avec jugement leurs armes à feu pour pratiquer une activité légale et ancestrâle au Québec: la chasse sportive. Je comprend très bien que les gens touchés par ces évènements malheureux, veulent des résultats, que quelque chose soit fait sauf qu’avant d’agir et faire de la répression, il y a peut-être d’autres moyens à utiliser.

Abonnez-vous à cet article

23 commentaires

  1. danny mansour dit :

    le problème, c’est les abrutis qui sous le prétexte qu,eux ne chassent pas, veulent brimer les drois et libertés des millions de Québécois.

    ils veulent interdires carrément les armes à feux.

    ils ne réalisent pas que le marché noir regorge d,arme illégal.

  2. Serge B. dit :

    Différents peuples ont différentes façons de réagir à de telles tragédies. Ici, on demande plus de contrôle alors qu’aux USA, les ventes d’armes et les demandes de permis de port d’arme sont en hausse.

    Ici, on veut empêcher les criminels et les fous furieux de s’armer. Là-bas, on veut que les honnêtes gens puissent se défendre eux-mêmes.

    Je ne veux pas me lancer dans un débat sur quelle approche est la meilleure. Je dis juste que toute solution doit tenir compte de la mentalité du peuple. Ici, les contrôles plus sévères semblent êtres la solution qui va de soi. Mais aux USA, de telles mesures de contrôle seraient politiquement difficiles à mettre en place.

  3. Nelson dit :

    M. danny mansour

    parmi les  »abrutis » contraires aux armes à feu se trouvent les membres des familles et des amis des filles assasinés à la polytechnique, et de toutes les massacres des psychotiques qui passent à l’acte, et les centaines et milliers des femicides au cours des annés.

    Il faut faire passer des entrevus à tous les années à tous ce qu’ont des armes qui peuvent nous tuer nous,…pour s’assurer au maximun que ne vont pas disjonter.

    USA n’est pas une référence, ils sont en guerre avec tout le monde, rien à voir avec nous.

  4. danny mansour dit :

    Et voilà, c’est reparti pour un nouveau tour de déchirage de chemise.

    La polytechnique a engendré un très très gros gâchis piloté par des féministes castratrices ignorantes.

    Dite Nelson, avant de me cracher les victimes de la poly à la figure avez-vous pris le temps de bien vous renseigner sur les lois en vigueur au Québec?

    Si votre seul argumentaire est de faire passer un test psy à tous les honnêtes citoyens de ce pays parce que VOUS n’aimez pas les armes, alors vous Navez pas d’argumentaire, vous n’êtes qu’un ayatollah qui ne cherche qu’a imposer aux autres ses croyances.

    Soyez sérieux, pensez vous vraiment que mon cœur n’a pas saigné le soir de ce massacre?

    C’est incroyable, je n’ai fait que du bien autour de moi toute ma vie, j’ai des enfants que j’élève dans la droiture, je bosse du matin au soir, tout le monde me respecte mais j’ai un fusil et je chasse, nous sommes des millions de personnes droites et honnêtes et nous chassons, nous avons un droit mais il débarque toujours une personne comme vous pour venir me dire que j’ai besoin de passer un test mental parce que j’ai un fusil.

    Vous savez Nelson, vous n’êtes pas seul au monde, vos voisins ont des droits eux aussi.

    Je déteste les gros camions de livraison, devrait-on les interdire?

    George Laraque ma traité de vieux mononcle dépassé parce que je ne suis pas végétarien, et vous de possible psychopathe et un enverdeurs de méchant capitaliste.

    Il ne reste plus beaucoup de place pour les honnêtes personnes dans tous ce fatras d’ayatollah du plus que parfait.

  5. Alain dit :

    Nelson : Je crois que M. Mansour ne parle pas des mêmes personnes que vous. Il y a les abrutis dont il parle et il y a les émotifs dont vous parlez. Ces deux groupes ont chacun leurs raisons de vouloir plus de controle pour les armes à feu. Je suis d’avis que le registre n’empêchera jamais un fou de faire des folies. Sachant cela, à quoi ca sert de dépenser des millions que nous n’avons pas pour quelque chose d’inutile à empêcher des fous d’agir? Il y a déjà le permis de possession et d’acquisition d’arme à feu qui existe et sa demande necessite une enquête. Certains diront qu’ajouter un registre au Permis de possession et acquisition est l’équivalent d’ajouter un cadena sur un autre cadena. Certains peuvent penser qu’ils sont ainsi mieux protégé, mais ce n’est qu’illusion.

  6. Jérémi Caron dit :

    moi je veux me défendre moi meme , et pour la plupart d’antre vous vous avez raisons on ne devrait pas privez un droit pur 3 ou 4 abrutis….

  7. Citoyen ordinaire dit :

    Je suis un chasseur et un controle d’arme pour ceux qui desirent acheter des munitions ou une nouvelle arme ca me derange pas du tout, pauvre petits etre un peu controler quel desastre. Un controle simple et efficace est la solution on n’est pas au USA. Parfois les Quebecois. ils votent pour un gouvernement de corruption,et apres ils mentionnent que nous devons laisser les gens libres car eux ils sont honnetes.

  8. Alain dit :

    Citoyen ordinaire : Je ne suis pas certain de bien comprendre ce que vous avez écrit. Mais j’ai l’impression que vous pensez qu’il faut le registre d’armes à feu pour contrôler l’achat d’armes et de munitions. Si c’est le cas, sachez que pour acheter des armes ou munitions au Québec il faut encore et toujours présenter son permis d’acquisiton et possession d’arme à feu. L’absence de registre ne changera rien à ce fait.

  9. Citoyen ordinaire dit :

    A Alain Je reussi facilement a voir des munitions chez certains magasins et je présente aucun papier. Je pense que la police doit savoir ou il y a des armes a feu. je comprend bien que le registre etait un gouffre financier mais faites moi pas croire qu’il y avait pas une autre solution que de tout detruire. La decision a été prise et tant pis pour le reste.

  10. Alain dit :

    Citoyen ordinaire : La police sait où il y a de bonne chance d’avoir des armes à feu, grace au permis de possession et d’acquisition d’arme à feu. Ca devrait leur suffir. Pas besoin de connaitre le calibre et la marque pour intervenir en conséquence. Que ce soit une 22, un 12 ou une 300mag, à vérrou, à pompe ou à levier, Ruger, Savage ou Remington devrait pas changer leurre façon d’intervenir.

  11. gold account dit :

    Le Programme canadien des armes à feu délivre des permis d’armes à feu et enregistre les armes à feu pour les particuliers. Le Programme, à l’aide de ses partenaires, contribue aussi à la sécurité publique par la formation en matière de sécurité, la réglementation en matière d’entreposage et de transport sécuritaires et les contrôles aux frontières.

  12. GillesLaplante dit :

    Nelson, si quelqu’un semble sur le point de disjoncter c’est bien vous.

  13. anti-registre-Québec dit :

    je suis Québecois est jai jamais aimer tout ces lois sur les armes parce-que pour moi cest une grande insultes pour notre monde ( PS: ca me tente pas tout ecrire la page bon) moi jaime mieu en acheter sans registre inutil est vraiment insultant pour notre monde parce-que cest pas la faute a nous toussent que quelques ptit couples de malade mentale que fait des affaire grave hey arrêter pénaliser tout monde c po notre faute a nous les honnête citoyen du Québec . fait arrêter pointer du doit sur nous en criants MONSTRE !! parce-que c faux cest vous les monstre qui écoeure le monde avec toutes c patente de lois sur les armes inutiles .pis ont est écoeurer payer le plein prix pis payer 2 même trois fois plusse avec cette cochonnerie que c certain sa sauverais pas le monde du tout au contraire sa va nous amener a la catastrophe dune grande panique général a cause de ca que vous nous privée de notre bonne activité de divertissement ben vous aller crée un méga séisme de problèmes en pointent du doit aux armes et au gens qui veulent en acheter ou que ceux ont en a possede . vous n’aver rien compris a ce que je voit encore malheureusement je croyais que ca aurait changer que le monde puissent s’amuser avec les armes paisiblement tranquille sans se faire écoeurer a mort avec sa mais non encore des gros cr*** de tro* du c** qui se fait allé la gue** comme des tit joe connaissant hey ficher nous la paix vous connaisser rien au respect pis tout sa fait que si vous êtes pas content que des gens aimes les armes a feux ben c vous le problème pas nous. vous croyer vous aver gagné ? non pas vraiment cest juste le commencement de la bataille cest loin dêtre terminer. paix et respect aux armes liberté aux armes liberté liberté aux ceux qui admire les armes parce-que nous comprenons est que les anti-armes se sont eux les véritable diables !!! il veulent assasiné le plaisir de ce divertir avec les armes a feux ils ne veulent pas quont samuse paisiblement avec les armes. liberté au…

  14. Nelson dit :

    Pour les aimants des armes à feu, vous êtes vivants par chance que vous n’étiez pas proches quand les fous se sont déchaînés la nuit des élections, ou à la polytécnique, ou au Collège Dawson ou à l’Assemblée Nationale …ou vous n’êtes pas des femmes qui se font assassiner régulièrement avec des armes à feu.

    Oui aux armes de chasse et des armes ENREGISTRÉS À DES GENS NORMAUX en cas bien évalués, non à des arsenaux des armes lourdes comme avaient les fous LÉGALEMENT !.

    Et peines lourdes, très lourdes, pour la possession illégale des armes.

  15. jacque dit :

    @ nelson

    Vous savez monsieur ce que ça prend pour avoir du jugenent:
    Du discernement, de l’entendement, de la finesse, de l’intelligence, de la perspicacité et de la raison.
    Or la lecture de vos propos nous indique qu’il vous manque la plupart de ces qualités.
    Pour être plus précis il semble que vous dites n’importe quoi!!!!! Désolé…….

  16. patroc dit :

    Les chialeux sont des parazites qui sont pas à leur place. Vivre entre quatre mur de béton , c’ est ça qui rend fou .et pas de vivre dans le bois avec son fusil .

  17. Plooiuc dit :

    Des armes pour la chasse et des mitraillettes de guerre c’est différent. Tu n’achètes pas un M60 pour aller tuer le lapin.

  18. Moi! dit :

    Au Canada pour acquérir des munitions ou des armes à feu, ça prend un permis d’acquisition et de possession (PPA). C’est une condition OBLIGATOIRE. Si un marchand vous vend un ou l’autre sans vérifier cette pièce justificative, il contrevient à la loi et est passible d’une amende, perte de permis, ect.. C’est à vous de dénoncer ce genre de commerce.

    Pour avoir ce permis vous devez :

    1. suivre un ou des cours :

    CCSMAF (pour les armes non restreintes)
    CCSMAFAR (pour les armes restreintes et prohibées)

    2. Faire une demande pour votre PPA. Cette demande requiert des personnes références qui sont contactées pour valider votre demande. De plus, le conjoint actuel et les ex seront également contactés avant d’émettre un tel permis.

    3. Pour les armes restreintes (AR), vous aurez également à suivre un cours que seul le Québec impose, la loi 9.

    4. Recevoir votre PPA

    5. Acheter une arme

    6. Enregistrer l’arme auprès du PCAF (Programme Canadien des armes à feu)

    Dans le cas des AR, OBLIGATOIRE, vous devez être membres d’un club de tir ou être reconnu comme collectionneur, preuve à l’appui.

    7. Récupération de l’arme

    Dans le cas AR, vous devez demander une autorisation de transport (AT) entre le détaillant et votre domicile avant de procéder.

    8. Pour les AR, vous devez également avoir une AT entre votre domicile et le club de tir pour pouvoir aller tier avec.

    Délais pour toutes les étapes, de 6 à 9 mois.

    Les AT doivent être renouvellées annuellement dans la plupart des cas.

    De plus, au Québec seulement, pour conserver vos AR, vous devez conserver votre certification de loi 9. Pour ce faire, vous devez tirer au moins une fois par année dans un club. Dans le cas contraire, la SQ peut procéder à la saisie des armes à feu.

    En tout temps, si vous croyez qu’une personne peut être une menace pour elle-même ou autrui, vous pouvez contacter le PCAF. La SQ saisi également les armes dans ces cas.

    Si ça c’est pas du contrôle.

  19. Moi! dit :

    Maintenant que le processus est expliqué, laisser moi parler du sujet de ce billet.

    Les armes à feu ne sont qu’un moyen pour tuer pour certaines personnes. De fait, les armes à feu tel que nous les connaissons ne sont apparues que vers 1800. On parle ici d’armes avec des munitions assemblées qui permettent une plus grande capacité à celle-ci.

    Je pose la question, y a t’il eu des guerres et des morts avant 1800? Oui
    Est-ce que la non présence des armes à feu à éviter cela? Non. Une personne mal intentionnée trouvera toujours le moyen de passer à l’acte.

    Suis-je pour un certain contrôle? Tout à fait.

    Avons-nous besoin d’un registre?

    Non. Comme mentionné par certains, les informations que possèdent les coirps policiers permettent déjà de savoir que nous avons un permis. Et par le fait même, il y a de fortes probabilités d’avoir des armes. De plus, le reste du Canada, n’a plus l’obligation pour les armes longues de les enregistrer. Donc si un québécois va juste au Nouveau-Brunswick ou en Ontario, y achète 10 carabines, tout ce qu’il a à présenter c’est son permis (PPA).

    C’est ça responsabilité de les enregistrer une fois revenu au Québec. Le fera t’il ? Je crois que dans la plupart des cas la réponse sera non. Alors qu’elle sera l’avantage de maintenir un registre qui ne pourra être complet? À part nous coûter beaucoup d’argent et de fournir des emplois aux amis du parti, je n’en vois pas.

    J’en vois déjà me dire, on a juste à rendre cela obligatoire lorsqu’on reviens d’une autre province. à ce que je sache, il n’y a pas de poste frontalier entre les provinces du Canada.

    De plus, pour répondre à l’intervenant qui demande une évaluation annuelle. Nous avons de la misère à avoir un rendez-vous annuel avec un medécin, la bureaucratie de la SQ prend déjà du temps par manque de ressources. Alors, qui effectuera celle-ci?

    Et je pourrais comparer les armes aux voitures que M. De Konick compare aux armes. Des tests annuels à…

  20. piracetam dit :

    Effectivement, Lloyd n’est pas seul. Une organisation basée à Saskatoon et baptisée l’Association canadienne des propriétaires d’armes sans permis s’est adressée directement au ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, qui est notamment responsable de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et du Centre des armes à feu Canada.

  21. Tad Clayton dit :

    janvier 2003, toute arme à feu doit être enregistrée. Les propriétaires de telles armes doivent être titulaires d’un permis de possession seulement, à moins qu’ils ne soient titulaires d’un permis de possession et d’acquisition. Pour connaître la procédure et les tarifs en vigueur, veuillez communiquer avec le Centre des armes à feu Canada ou la Sûreté du Québec.

  22. À ces causes, sur recommandation du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et en vertu de l’alinéa 117a) de la Loi sur les armes à feu (voir référence c) , Son Excellence le Gouverneur général en conseil prend le Règlement modifiant le Règlement sur les permis d’armes à feu, ci-après.

  23. Pour obtenir des renseignements au sujet de la délivrance des permis de possession et d’acquisition d’armes à feu, vous pouvez consulter le site du Centre des armes à feu Canada ou composer le 1 800 731-4000.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles