Les oies blanches ne mentent pas

- 17 avril 2011

Même s’il est difficile de le croire, le printemps est bel et bien en train de s’installer malgré les petits sauts de mauvais temps de Dame Nature. Le meilleur baromètre pour les gens de la grande région de Québec, c’est le retour des oies blanches sur les battures du Saint-Laurent. Elles sont arrivées par milliers depuis quelques jours afin de profiter de ce garde-manger naturel qui a beaucoup à leur offrir. Si elles sont ici, c’est parce que le printemps est débuté dans le nord. C’est un signal que la Nature nous donne. Il y aura bel et bien un été sous peu et une saison de pêche. Préparez votre matériel !

Abonnez-vous à cet article

7 commentaires

  1. FRANK dit :

    Un peu plus d’eau dans nos rivière cette année serait à souhaiter car l’an passée j’ai traversé la rivière Montmorency à pied j’avais à peine de l’eau à la taille et ce n’étais pas très «mordeux» mais c’est dame nature qui décide . Mon attirail va quand même être prêt.

  2. Louis dit :

    les produits chimiques tuent les printemps

  3. Yvon dit :

    Les oies blanches ne mentent pas, contrairement a nos politiciens lol.

  4. Jerry dit :

    Les oies blanches étaient arrivées et il y a eu une tempête de neige après leur arrivée. Les politiciens eu ne se trompe pas, quand il veulent endormir les gens ils le font facilement. On qu’à regarder le Bloc ils nous on endormis pendant 20 ans…..

  5. Marie dit :

    On parle de réchaufement de la planet, est-ce que les oies blanches arrivent plus tôt et parte plus tard?

  6. julien.cabana dit :

    Madame Marie,

    Selon ce qu’il a été possible d’observer depuis quelques années, il ne semble pas y avoir de différence dans le comportement des oies en termes de leur arrivée et de leur départ. Toutefois, étant donné que leur nombre a considérablement augmenté, elles ont dû augmenter leur aire de distribution. Aujourd’hui, on en retrouve un peu partout dans les champs agricoles dans plusieurs régions et non pas seulement dans le corridor du fleuve comme c’était le cas dans le passé.

  7. Yvon dit :

    M. Julien Cabana
    Il existe plusieurs types de vendeurs. Il y a les vendeurs au téléphone: télémarketing, les vendeurs porte-à-porte (vendeur à domicile indépendant) : colporteurs, les commerciaux qui s’occupent de faire du B to B (business to business). Un vendeur peut être chargé d’un portefeuille de clientèle et dans ce cas doit en assurer le suivi, voire une partie du service après-vente, ainsi que le développement (prospection).
    Les qualités nécessaires au métier de vendeur sont: la maîtrise de l’art de convaincre, le charisme, la discipline, la ténacité et toute autre caractéristique connexe.
    Je crois que c’est devenu le rôle de M. Jean-Jacques Samson pour PFK

Laisser un commentaire

 caractères disponibles