Jets: Coincés avec Sanchez?

- 18 décembre 2012

Les plus récents déboires de Mark Sanchez aux commandes des Jets dans une défaite de 14-10 aux mains des Titans lors du match du lundi soir devraient permettre de conclure une fois pour toutes que le quart-arrière de l’équipe depuis 2009 partira en exil. Or, la situation est plus complexe pour les Jets.

On ne s’attardera pas trop sur le match en tant que tel… Sanchez a (encore) complété en-dessous de 50% de ses passes (13 en 28), en plus de commettre cinq revirements, dont quatre interceptions. Mais bon, ce n’est qu’une preuve de plus qui s’accumule pour démontrer qu’il est devenu mauvais, franchement mauvais. Avec lui, l’attaque des Jets croule au 30e rang dans la ligue. Il est devenu indéfendable! Dimanche prochain, la décision logique serait d’y aller avec Greg McElroy, pour voir ce que le jeune produit d’Alabama a dans le ventre. S’il ne fait pas mieux que le cher Mark, les Jets sont mathématiquement éliminés de toute manière.

La solution, donc, aux yeux de tout le monde, est aisée. Que les Jets coupent Mark Sanchez durant la saison morte! En raison de l’inexplicable générosité du directeur général Mike Tannenbaum, la situation ne sera pas si simple, au grand dam des partisans des Jets. La situation financière de l’équipe n’est pas au beau fixe, puisqu’elle se retrouvera visiblement à 20 millions $ au dessus du cap salarial pour la saison à venir. Le gros hic, c’est que le salaire de Sanchez, qui s’élèvera alors à 8,25 millions $, est apparemment garanti! Donc, coupure ou pas, il comptera sur la masse salariale des Jets.

Au terme d’une campagne déjà douteuse l’hiver dernier, Tannenbaum et Rex Ryan ont choisi d’offrir un contrat chargé de garanties à leur homme de confiance… tout en amenant Tim Tebow en ville pour que la menace d’être remplacé plane constamment au-dessus des épaules de Sanchez. Puis ensuite, même s’ils ont déboursé 2 millions $ aux Broncos pour obtenir ses services, les Jets ont transformé Tebow en un fantôme qui n’effectue que quelques brèves apparitions ridicules sur le terrain. Bref, ni l’un ni l’autre n’est efficace dans son rôle et les Jets sont un désastre d’un bout à l’autre, d’un point de vue organisationnel.

Pour en revenir à la situation contractuelle complexe du mal-aimé Sanchez, les Jets pourraient néanmoins décider de couper les ponts avec lui d’ici le 1er juin. Sans se perdre dans les dédales techniques d’un contrat, sachez que même libéré, il compterait pour des montants astronomiques dans la masse salariale des Jets, soit 12,35 millions $ en 2013 et 4,38 millions $ en 2014!

Le scénario le plus logique pour les Jets serait de tenter de l’échanger. Pour ce faire, Sanchez devrait accepter de renégocier son contrat à la baisse, car aucune équipe sensée n’accepterait en ce moment de payer ne serait-ce que la moitié de ses 8,25 millions $ garantis pour l’an prochain. Et même en l’échangeant, une partie de son contrat, bien que moindre, compterait sur la masse salariale.

Pour résumer, les Jets pourraient bien être coincés avec Mark Sanchez sauf si ce dernier accepte une coupure drastique de salaire pour obtenir une chance ailleurs. Mais encore là, les Jets auraient les mains liées financièrement.

Un beau fiasco que cette affaire!

 

Abonnez-vous à cet article

1 commentaire

  1. Serge B. dit :

    Je ne sais pas trop dans quelle formation se retrouvera Sanchez l’an prochain. Ni même s’il sera encore dans la NFL… Et Michael Vick, qu’adviendra-t-il de lui l’an prochain? Est-ce qu’un échange de problèmes serait un scénario envisageable pour les Jets et les Eagles?

    Mais ce qui m’a bien fait rire cette semaine, ce sont les spéculations qui ont circulées dans certain média américain concernant la possibilité que Tebow se retrouve dans la LCF, plus spécifiquement à Montréal puisque les Alouettes en détiennent les droits LCF.

    Je ne vois pas trop pourquoi Tebow deviendrait subitement meilleur comme QB dans la LCF alors que le jeu par la passe y est capital.

    Tebow devrait se faire une raison. Il peut avoir une belle carrière dans la NFL, mais pas comme QB.

Laisser un commentaire

 caractères disponibles