Les Redskins donnent la lune

- 10 mars 2012

À un peu plus d’un mois du repêchage de la NFL, ce n’était pas un secret que le deuxième choix au total, détenu par les Rams, allait susciter l’envie de bien des équipes. Ce qu’on ne savait pas, c’est que les Redskins allaient complètement perdre la tête pour mettre la main dessus!

Vendredi, les Skins ont obtenu ce très convoité deuxième choix, qui sera assurément le quart-arrière de Baylor, Robert Griffin III. En retour, ils ont cédé aux Rams leur choix de première ronde cette année (le sixième au total), en plus de leur choix de deuxième ronde. Ils ajoutent aussi leurs choix de première ronde en 2013 et 2014.

En d’autres mots, c’est ÉNORME comme prix à payer. Je sais, je sais, je sais, Griffin est probablement le plus bel athlète du repêchage et son potentiel est indéniable. Les Redskins sont tombés amoureux de lui et puisqu’ils se cherchent au poste clé de quart-arrière depuis des années, ils ont fait le nécessaire. Les Rams étaient en position de force dans la négociation. Les Colts détiennent le premier choix, mais ne sont pas intéressés à l’échanger puisqu’ils se tourneront vers Andrew Luck. Les Rams, eux, n’allaient pas sélectionner Griffin puisqu’ils misent sur Sam Bradford. C’est donc dire que toutes les équipes intéressées à Griffin se ruaient à la porte des Rams. Semble-t-il que les Browns ont bien tenté leur coup, mais n’ont visiblement pas rivalisé avec l’offre hallucinante des Redskins.

Dans la NFL, les premiers choix au repêchage peuvent permettre de bâtir comme de détruire des organisations pendant de longues années. Si Griffin se révèle le prospect annoncé, peut-être que les Skins se moqueront bien d’avoir donné la lune.

Sauf que de l’autre côté, les Rams sont incroyablement bien nantis pour jeter les bases d’une solide équipe. Leur écroulement de la dernière campagne cache qu’ils s’étaient déjà grandement améliorés la saison précédente. Bradford est très prometteur et voilà que si les Rams font de bons choix cette année et lors des deux repêchages suivants, ils seront en voiture. C’est de bien gros «si», mais ils ont néanmoins les clés.

La situation rappelle étrangement les Cowboys du début des années 1990, lorsque l’équipe avait échangé le porteur Hershel Walker aux Vikings en retour d’une tonne de choix au repêchage qui avaient ensuite contribuer à ériger leur dynastie.

Selon moi, les Redskins ont payé trop cher. Vous en dites quoi?

Abonnez-vous à cet article

Laisser un commentaire

 caractères disponibles